Slow Food

5 January 2015
Slow Food

Slow Food est une organisation internationale dont les membres, répartis dans 150 pays, rattachent le plaisir de la nourriture à un engagement envers leur communauté et l’environnement.

Slow Food repose sur un réseau local d’associations et envisage un monde où chacun puisse avoir accès à une nourriture bonne pour lui, pour ceux qui la produisent, et pour la planète. Association à but non lucratif financée par ses membres, Slow Food a été fondée en 1989 pour contrer le phénomène du fast food et de la fast life, en réaction à la disparition des traditions alimentaires locales, et afin d’encourager les citoyens à prendre conscience de leur nourriture, de sa provenance, de son goût, et de la façon dont nos choix alimentaires affectent le reste du monde.

Slow Food croit que nous avons tous un droit fondamental au plaisir d’une nourriture de qualité, et par conséquent le devoir de protéger l’héritage de produits, de traditions et de cultures qui rendent ce plaisir possible.

Slow Food rassemble des millions d’individus passionnés et dédiés à l’alimentation bonne, propre et juste : chefs, jeunes, activistes, exploitants, pêcheurs, experts et universitaires en plus de 150 pays. Le réseau compte 100 000 membres Slow Food rattachés à 1500 antennes locales du monde entier (appelées Conviviums) qui contribuent au mouvement grâce aux adhésions, mais aussi aux événements et campagnes qu’elles organisent sans oublier les 2000 communautés de la nourriture Terra Madre qui produisent, à petite échelle et de manière durable, des aliments de qualité.

L’Association en France regroupe aujourd’hui presque 1000 adhérents divisés en 32 conviviums. Cliquez ici pour connaître le convivium le plus proche !

L’ARCHE DU GOÛT

L’Arche du Goût, créée en 1996, est un catalogue d’aliments de qualité oubliés et en danger de disparition et il a le but de recenser, avant qu’ils ne soient perdus, des espèces végétales, des races animales et des produits artisanaux liés aux cultures, aux histoires et aux traditions des communautés qui vivent dans des paysages culturels autour du monde.

Il s’agit donc d’un catalogue de produits qui ne veut pas devenir une banque de semences, une collection de matériel génétique ni un musée exposant les savoirs traditionnels, mais qui a la tâche de redécouvrir et de donner une valeur à ces ressources pour protéger l’économie locale. L’on trouve à bord de l’Arche des plantes et des espèces animales, mais aussi des aliments transformés. Tout comme la biodiversité des plantes et des animaux, l’on constate la disparition de fromages, charcuteries, pains et pâtisseries, qui sont l’expression des savoirs des fermiers et des artisans, qui ne sont pas forcément documentés, mais qui existent en tant que compétences complexes transmises de génération en génération. En Octobre 2012 à Turin, le Congrès International de Slow Food a réaffirmé la centralité de la biodiversité et a relancé l’Arche du Goût en tant qu’instrument fondamental pour le futur de l’association, qui implique les conviviums, les producteurs et les communautés locales.

L’Arche compte aujourd’hui 1340 produits alimentaires provenant de 83 pays, mais ces deux chiffres augmentent de manière régulière. L’évolution en temps réel de l’Arche peut être consultée dans l’espace qui lui est dédié sur le site de la Fondation Slow Food pour la Biodiversité : www.slowfoodfoundation.com/ark

En France le réseau Slow Food a signalé 40 produits comme l’Oignon de Trébons, le Fromage Gaperon et la Poule noir du Berry. Cliquez ici pour signaler un produit et pour découvrir les produits de l’Arche en France !

www.slowfood.fr