La Courge de Siam

14 April 2017
La Courge de Siam

L’histoire de son introduction en Europe n’est pas banale.

Elle résulte d’un cadeau, une paire de Buffles, offert par le Roi de Siam, au Roi français Louis-Philippe, lors de son règne en 1848. Les animaux furent hébergés au Jardin des Plantes à Paris, avec leur nourriture exotique « la pulpe de la Courge de Siam » conservée dans des tonneaux comme une choucroute. En effet cette pulpe est composée de minces filaments blancs immaculés, d’où le qualificatif de « cheveux d’anges ».

Les jardiniers curieux du Jardin des Plantes recueillirent les graines noires pour les semer et obtinrent ce magnifique fruit de 8 kg environ qui à l’apparence externe d’une pastèque, mais n’en n’est pas une, l’intérieur est blanc comme une noix de coco.

A la fin du XIXème siècle un confiseur astucieux eu l’idée d’en faire avec du miel d’acacia une confiture « Cheveux d’Anges » (*) qui fit courir le « Tout-Paris » jusqu’au début du XXème siècle. Sa chair est également utilisée pour faire un substitut de choucroute.